Document sans titre
mardi 11 décembre 2018.
Document sans titre

MENU

Patrimoine culturel

Livres et activités   littéraires

Arts

Festivals

Activités culturelles

Formation artistique

Coopération Internationale

Etablissements
Historique

Contact

Adresses utiles

Procédures administratives
Shémas Directeurs
Expressions Culturelles
 
 
 

 

L'Algerie célèbre la journée internationale du vivre ensemble !

Moment fort ce mardi au palais de la Culture Moufdi Zakaria ou à été célébrée la journée internationale du Vivre ensemble dans la paix, proclamée par les Nations unies .
À cet rencontre organisée par le Ministère de la culture ont pris part le Ministre de la santé , le corps diplomatique accrédité en Algerie , les conseillers du Presudent de la république Messieurs Nouiouet et Boughazi, mais aussi des hommes et des femmes de culture .

«L’Algérie a toujours été attachée aux valeurs de paix et de tolérance», a déclaré le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, à l’occasion de la célébration de la journée internationale du Vivre ensemble dans la paix, tout en rappelant qu'elle a été proclamée par les Nations unies à l’initiative de l’Association internationale Soufie-Alawiyya.

Le Ministre a précisé que l’Algérie, initiatrice et promotrice de ce projet adopté par résolution des Nations unies le 8 décembre dernier, a toujours été guidée par les «principes de paix, de coexistence et de tolérance». Ces principes, a-t-il dit, sont clairement consacrés notamment dans la Charte pour le rétablissement de la concorde civile (1999) et celle relative à la paix et la réconciliation nationale (2005), deux projets visant le rétablissement de la paix adoptés par référendum populaire. «Les Chartes de la concorde civile et de la réconciliation nationale, initiées par le Président de la République, ainsi que l’officialisation de tamazigh comme langue nationale et la consécration de Yennayer fête nationale, s’inscrivent dans l’esprit du vivre ensemble», a ajouté le ministre.

Il rappelle que le président de l’Association internationale «Soufie-Alawiyya et guide spirituel de la confrérie Al Alawiyya en Algérie, cheikh Khaled Bentounès, était parmi les défenseurs de la journée internationale du Vivre ensemble en paix, proclamée par les Nations unies». Pour sa part, le Secrétaire général du Haut conseil islamique (HCI), Bouzid Boumediène a évoqué l’aspect religieux du vivre ensemble, rappelant que ce «mode de vie» basé sur la tolérance et le respect d’autrui, était un «vieux concept humain et religieux», consacré dans l’islam.

L’Algérie, a-t-il poursuivi, n’exerce «aucune» pression sur les libertés et la pratique collective de cultes non musulmans en Algérie, rappelant qu’une ordonnance datant de 2006, encadre les pratiques des cultes non musulmans sur le sol algérien. En 2015, le ministère des Affaires religieuses a autorisé l’entrée en Algérie de 10.000 exemplaires de la Bible, a rappelé le responsable. Pour sa part, l’ancien archevêque d’Alger, Mgr Henri Teissier, a souligné que le «vivre ensemble se traduit à travers des actes de vie quotidienne» qui consacrent le pardon, la tolérance et la diversité cultuelle et linguistique. Le prélat catholique a salué, d’autre part, les «efforts de l’Etat algérien» de soutenir le projet de Journée internationale du vivre ensemble», initié par cheikh Khaled Bentounès, appelant à ce titre, d’établir un dialogue interreligieux bannissant l’«extrémisme religieux».

L’Assemblée générale des Nations unies a adopté le 8 décembre dernier une résolution proclamant le 16 mai de chaque année «Journée internationale du Vivre ensemble en paix», selon une présentation du projet publiée sur le site de l’ONU.

Célébrée pour la première fois à travers le monde, cette manifestation se veut un «moyen de mobiliser les efforts de la communauté internationale en faveur de la paix, de la tolérance, de l’inclusion, de la compréhension et de la solidarité

 

Document sans titre

AVIS

Convention de coopération avec le syndicat National des architectes

 

 

PORTAIL « SIDJILCOM » DU CNRC